Les Plafonds – Isolation.

samedi, 27 janvier, 2018 0

Pour l’isolation du toit, nous avons choisi sur la Ouate de Cellulose.
D’après tout ce que j’ai pu lire c’est un excellent matériau pour isoler des combles. Bon déphasage, tres isolant, ecologique… Le fait que ce soit un isolant soufflé et non posé fait qu’il évite aussi d’éventuels ponts thermiques.
La paille en ballot aurait aussi pu être une solution. Mais elle est moins isolante à épaisseur équivalente, il y a surtout le probleme des rongeurs et le poids des bottes de paille. La ouate pour est ultra légère, c’est mieux pour notre structure.
Je suis parti sur un R de 8, ce qui fait 32 cm après tassement. Il faut donc en souffler 40 cm d’épaisseur.

 

Au début j’avais envisagé de la poser à la main au lieu de la souffler à la machine. Mais finalement nous avons craqué pour la technologie, de temps en temps çà fait du bien!

La machine à fonctionné sur le groupe électrogène (3300W), c’était ma principale crainte. Sinon super facile à utiliser. Il faut être deux, un qui charge, un qui souffle.

Nous avons des accès au comble dans les pignons bardés de bois. Pas de trappes prévues depuis l’intérieur car apparemment c’est la merde à isoler. Comme je ne me voyais pas ramper « là-haut », nous avons laissé un trou dans notre frein vapeur. C’est sur que cà a pris plus de temps pour souffler la ouate car nous devions fermer le frein vapeur, fixer les liteaux, passer les gaines elec au fur et à mesure de notre avancée. Mais franchement pas de regret.

 

 

 

La technologie et le gros tas de Ouate.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Avant soufflage, j’ai placé des repères au scotch blanc (brillant) à la bonne hauteur.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Je peux facilement soufflé depuis la plateforme de échafaudage.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

On referme au fur et à mesure.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous accédons à notre comble via notre « réservation » dans le frein vapeur.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Pour les zones plus éloignées, je monte sur des planches provisoires.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Arrivé au bout du frein vapeur, on accède via le pignon à l’échelle pour souffler les derniers mètres.

Remarque : J’avais pris 3 sac de plus que recommandé, mais ils en auraient fallu encore 3 de plus pour ne pas radiner sur la fin.

 

BUDGET
Ouate de cellulose 77 M2 – sac de 10kg x 85 = 850 euros
Location machine à souffler = 60 euros
Livraison = 60 euros

TOTAL = 970 euros soit 12.5 euro le M2 soufflé

 

TEMPS PASSE :
1 jour à 2 .

 

║ Laisser un commentaire ║

Les Plafonds – Frein Vapeur.

samedi, 27 janvier, 2018 0

Je ne vous avais pas encore parlé de la pose du frein vapeur ayant eu lieu courant octobre.

Nous avons choisi une isolation sur comble perdu. Cela me paraissaient plus simple et plus économique qu’une isolation sur rampant, et surtout c’est une technique qui allait de soit avec notre choix de fermettes.

Avant de commencer la pose du frein vapeur, je devais régler un soucis technique : l’isolation de la lisse hausse. J’ai donc fabriqué à l’aide de liteaux une sorte de caisson le long des murs afin de pouvoir l’isoler. Ces liteaux ne sont pas fixés dans le mur paille mais portent directement sur les fermettes. Il ne sera pas aisé de faire un plafond la dessus mais bon, on verra bien.

 

petit aperçu de ce « caisson ».
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour le frein-vapeur, nous avons pris le Pro-clima DB+. Il est armé avec une trame pour pouvoir supporter le poids d’un isolant. C’est un produit relativement écologique (carton avec un peu de polyéthylène dedans.) Il se vend par laie de différente largeur et donc surface . Après avoir fait un calepinage, j’ai choisi un rouleau pas trop large (plus facile à poser) sans trop de pertes.

 

On coupe d’abord des laies à la bonne longueur.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Puis on le déroule au fur et à mesure depuis notre échafaudage.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comme préconisé les laies se chevauchent et le frein vapeur est simplement agrafé tous les 10/15 cm directement sur les fermettes. Le long des murs enduit de terre , c’est la colle Eco-coll de proclima posée au pistolet qui fait l’etanchéité. (et çà marche!)

Un scotch « fait pour » fait l’étanchéité entre les laies.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous avons volontairement laissé une trame libre. Cela nous permettra d’avoir un accès plus facile pour souffler de la ouate. On refermera au fur et à mesure de notre avancée.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Ensuite nous posons un réseau de liteaux (25x45mm) perpendiculairement au fermettes. Il est espacé de 60 cm ou nous prévoyons un plafond en bois. Sinon 30 cm ou nous prévoyions un plafond en terre. Un liteau doit dans tout les cas être posé à l’endroit du scotch pour renforcer. On en profite également pour passer toutes nos gaines électriques entre les liteaux et le frein vapeur. On fixe aussi toute nos lisses hautes des futurs cloisons.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bordel!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

BUDGET
Frein vapeur Proclima DB+ rouleau 90m² = 174 euros (acheté chez baunativ.de)
Eco Coll cartouche x 2 = 14 euros
Ruban Uni tape 60mm x 3 = 39 euros.
Agrafes galva long 8mm  x 1000= 4 euros
Liteau 25x45mm lg 3ml x 72 = 88 euros
Vis liteau 3.5 x 50 500u = 12 euros

TOTAL = 330 euros

 

 

TEMPS PASSE :
2 jours à 1 pour le « caisson » d’isolation de la lisse haute.
3 jours à 2 pour la pose du frein vapeur.
3 jours à 2 pour les liteaux + lisse haute cloisons.

 

║ Laisser un commentaire ║

L’Habitat Provisoire en Auto-Construction.

mardi, 16 janvier, 2018 0

Pour rappel, nous avions choisi de vivre en Yourte, non pas par choix « hippisque », mais par opportunisme. En effet on nous a proposé une Yourte à la location pour notre chantier.
L’occasion était trop belle et nous avons donc pas eu à réfléchir à d’autre modes de logement provisoire.
Il est intéressant de faire le point sur notre habitat pendant le chantier car je trouves que nous avions sous-estimé son confort et que çà a pesé sur notre moral et notre énergie. Si c’était à refaire, nous ferions cela différemment.

 

LE POINT SUR LA YOURTE, BILAN.

On entend souvent dire qu’une Yourte c’est génial!
Pour cela il faut bien la monter et cela demande des investissements en temps et en argent.

Nous pensions vivre finalement une seule année dans la Yourte. (Miroitant l’espoir d’un chantier vite torché!)
Nous avions choisi de la poser directement sur la terre. Cela nous a valu des courants d’air glacial, une yourte inchauffable en hiver, beaucoup d’humidité et des souris en pagaille.
Pour un habitat sain et confortable , il aurait fallu faire un plancher isolé.Cela aurait bien sur eu un cout en temps et en argent pour un ouvrage pas forcément réutilisé.
Ensuite la Yourte était quand même minuscule (un peu moins de 18m²). Cela est parfait à la belle saison quand nous passons le plus clair de notre temps dehors, mais en hiver on se sent sérieusement à l’étroit.
Recevoir des invités n’était vraiment pas agréable dans ces conditions.
ET aussi,nos toilettes étaient dehors, notre douche aussi, cela crée pas mal d’inconfort.

 

CE QUE JE FERAIS POUR UNE PROCHAINE MAISON.

Le top aurait été d’avoir une location à  deux pas du chantier. Mais faute d’argent et de possibilité de logement cela n’était pas possible.
La 2eme idée aurait été de faire un petit habitat « tout confort » qui aurait servi de logement d’amis plus tard.
Le hangar aurait pu être plus grand et abriter ce logement, mais bien entendu cela aurait eu un cout non négligeable et demandé pas mal d’énergie.
Il est très difficile de s’engager sur cette voie sachant que la construction de la maison nous attendait.
Mais après¨s coup, la vie en Yourte à tellement était stressante (souris, bruit, vent, froid, humidité…) et longue qu’il est certain que cela
aurait été un investissement rentable.
Nous avons aussi fait une course contre la montre (stress supplémentaire) pour rentrer dans la maison au plus vite et avons mis pas mal de choses et loisirs entre parenthèses pour y parvenir après tout de même 34 mois…C’est long…
Et en plus nous allons devoir maintenant travailler dans notre lieu de vie ce qui risque d’être un peu plus galère.

 

CONCLUSION.

J’encourage donc tout les auto constructeurs comme nous à penser leur habitat provisoire comme une partie intégrante du chantier avec un budget et du temps à y consacrer. Le planning a tendance à s’allonger et tout prend plus de temps que prévu.
L’important et de s’y sentir en sécurité et de pouvoir s’y relaxer après une bonne journée de boulot. De la chaleur,Une douche chaude, un bon canapé, du calme et de la musique douce…

 

║ Laisser un commentaire ║

L’Arrivée Dans la Maison.

mardi, 16 janvier, 2018 0

Nos petites affaires ont transité avec nous dans la maison dans le Tiers « Habitable ».
Finalement nous n’avons rien terminé dans cette zone 1, et nous vivons donc dans du « Brut de décoffrage ».
C’est quand même la révolution par rapport à la Yourte et nous jouissons d’un certain luxe! Pas de courant d’air, pas de bruit de pluie, de gratte-gratte de hérissons, chiens hurlants et vaches beuglantes à peine audible… Et surtout plus de souris!
Nous perdons certes ce contact privilégié avec la nature et avons l’impression de vivre coupé de l’exterieur, mais finalement c’est assez relaxant comme sensation.
C’est un peu encore le bordel, mais le résultat positif: nous sommes moins stressés!

 

Coin cuisine.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

La chambre.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

║ Laisser un commentaire ║

Le Démontage de la Yourte.

mardi, 16 janvier, 2018 0

Ça y est, après 34 mois passés dans cette brave Yourte; c’est finalement sans trop d’émotion que nous la démontons et la rendons à sa propriétaire. (en location pour rappel.)
L’idée de passer un nouvel hiver à l’intérieur ne nous réjouissez pas et il faut dire que la promiscuité du lieu commençait à nous peser.

Nous avons déménagé toutes nos affaires dans la maison.Elles étaient recouvertes d’une épaisse couche de poussière et\ou de toiles d’araignée.
Notre buffet était trempé, et moisi en parti, preuve que nous vivions dans une certaine humidité.
Nos vêtements étaient à moitié bouffé par les souris, couvert de crotte et sentait la « grand-mère ».
Tout est passé en laverie après un tri sélectif!
L’occasion pour moi de faire suivre cet article par un bilan sur l’habitat provisoire.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

║ Laisser un commentaire ║