La pose des Tomettes.

jeudi, 15 février, 2018 0

Étant donné l’usage, un sol en terre nous paraissait un peu fragile pour une cuisine.(vis à vis du passage et des projections d’eau possible). Nous avons donc décidé d’y poser des tomettes.
Par chance, nous avons trouvé des tomettes d’occasion tout près de chez nous.

 

Avant de commencer à travailler, nous avons effectué un premier tri. Faute de choix, nous avions récupéré plusieurs « tailles » de tomettes différentes. Pour la cuisine, toute nos tomettes doivent avoir a peu de choses près la même dimension. Chez nous 22×22.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

En tant que bande d’amateurs, nous avons fait une toute petite surface , 6 m². Pour nous épargner du travail et puisque nous n’y voyons aucun intérêt, nous ne posons pas de tomettes sous les futurs meubles de cuisine. Un « vulgaire » sol en terre y sera posé plus tard.

Et pour corser un peu l’exercice, nous avons choisi une pose en diagonale encadrée par des rectangles. Tout un programme…

 

Une fois les tomettes triées drastiquement ,lavées et brossées dans l’eau , nous avons placé le motif au sol pour nous faire une idée. Il faut jouer un peu avec les tomettes de dimension differentes pour que les joints soient à peu près alignés. Une fois le motif validé, les tomettes sont numérotées au dos pour que nous les posions à la même place.

 

Ensuite , place à la découpe des rectangles et des triangles. Le tout à la meuleuse. (comme une tuile il suffit de tremper la tommette dans l’eau la veille).

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Etape suivante,la préparation du mortier « colle ». Comme nous recherchons l’étanchéité, nous faisons une pose sur mortier chaux composé d’1 volume de chaux NHL5 pour 3 volume de sable 0/4.
La pose se fera à l’avancée car nos tomettes sont très irrégulières et nécessitent un réglage pour chacune d’entre elles. L’épaisseur de dalle conseillée est normalement de 4cm. Nous avons moins (2.5cm) car nos tomettes sont assez épaisses et notre sol brut en terre était déjà fait.

 

Nous n’aimons pas trop la béto, et vu la faible quantité nous gâchons à la pelle.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 
C’est rapide, sans stress et çà réchauffe.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous avons posé des liteaux provisoires pour coffrer la dalle et aussi des cordeaux pour surveiller l’alignement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

La dalle terre est mouillée juste avant la pose. La consistance du mortier est relativement crémeuse. Cà ne sèche pas trop vite donc on a le temps de « bien » travailler. Les joints sont larges, 1cm, çà laisse une marge de manœuvre pour les aligner.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

.

 
Nous vérifions le niveau fini en nous appuyant sur des cales posées ici et là.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Un très léger coup de maillet enfonce la tomette de quelques millimètres dans le mortier.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Il ne faut pas trop mettre d’épaisseur de mortier sinon la tomette à du mal à s’enfoncer et risque la casse . C’est à ce moment là que l’on galére le plus. Dans ce cas nous retirons la tomette , gratons le mortier, remoulions un peu et saupoudrons de la chaux pour recoller la tomette.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous passons un coup d’éponge à l’eau claire régulièrement pour enlever toute trace de laitance.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Après 24 à 48 heures de séchage, nous attaquons les joints en marchant prudemment sur une planche. C’est un mélange d’1 volume de chaux nhl5 + 1 volume de sable 0/2, assez liquide.

 

On le pose à la spatule.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 
Et on le lisse avec une éponge.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 
Un dernier lavage des tomettes à l’eponge au vinaigre pur…
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Il nous restera après 2 ou 3 mois de séchage complet, à imperméabiliser la surface. Nous n’aimons pas l’effet de l’huile de Lin qui fonce les tomettes. Nous passerons donc un mélange d’eau et savon noir.
En attendant , nous marchons sur les tomettes sans aucun probleme en faisant gaffe à ne pas faire de gaffes!

 

BUDGET
Tomettes d’occasion à 20€ le m2 = 120 euros
Chaux NHL5 = 1,5sac pour la dalle = 15 euros
Les joints = très peu de chaux.
Sable environ 200 l = 10 euros.

TOTAL = 150 euros soit 25 euro le M2

 

TEMPS PASSE :
Tri ,nettoyage, patron, découpes = 3 jours à 1 pers.
Pose = 2 jours à 2pers –> 1 poseur, 1 assistant
1 jour à 2pers — 2 poseurs
Joints = 1 jour à 2 pers.

 

║ Laisser un commentaire ║

Pas de commentaire.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Current day month ye@r *