La semelle en béton de chaux.

mardi, 9 février, 2016 0

Dernière étape du chantier pour la saison 2015, le « coulage » de la semelle qui repose à même le drain de la fondation.

Elle est en béton de chaux. (et plus précisement NHL5), fait 15 cm d’épaisseur, 40cm de largeur, et environ 35ml de long.

Pour cela , j’ai réalisé un coffrage fait de voliges et de piquet de 30 cm de long, le tout aligné au cordeau.
Il y a aussi une semelle pour le futur mur en adobe (très lourd donc, c’est le but!) qui sera au centre de la maison.
Il en faudra surement aussi une pour le poêle de masse, mais je n’ai pas eu le temps de me pencher la dessus.

La partie théorique:
Pourquoi la chaux et non le « classique » ciment?
La chaux a diverses qualités intéressantes que le ciment n’a pas. Qualités qui nous semblent bien utiles quand on fait une maison comme la nôtre. (paille et terre, matériaux sensibles à l’eau et perspirants)
Avantages:
-Elle respire: Autrement dit elle capte et rejette la vapeur d’eau, permettant d’éviter les remontées d’humidité.
-La chaux s’oppose à la pénétration des eaux de ruissellement.
-La chaux a des vertus isolantes, aussi bien phoniques que thermiques.
-Dans les endroits humides, elle permet d’éviter la prolifération des moisissures.
-La chaux NHL5  va consommer de l’eau durant sa prise, évacuée sous forme de vapeur. Utile donc dans les cas où la circulation de l’air est difficile.
-C’est aussi un matériau souple capable d’absorber des micro-mouvements dus a un tassement de terrain par exemple, là ou le ciment fissurera.

Il est important, dans notre construction, de respecter cette souplesse du bâti. Les matériaux doivent être en adéquation pour éviter l’apparition de fissures sur les enduits. (le bois est souple, la terres est souple, les fondations et le soubassement sont souples).

Inconvénients:
-Un côut plus élevé que le ciment.
-Une moindre résistance à la compression que le ciment. 50 à 150 kg/cm² pour la chaux. (pour le béton de ciment,mes cours de génie civil sont surement à la poubelle)
-Impossibilité de ferrailler car l’acier rouillera dans la chaux, donc une moindre résistance à la traction.
-Donc, va avec le choix d’un bâtiment relativement léger.

La formule magique:
Dosée environ à 350 kg/m3
Pour notre semelle d’environ 2.1 m3, nous avons passé 25 sacs de 35kg de chaux.
Nous avons mis 1 part de sable pour 1 part de gravier pour 1 part de chaux.

L’action:
Matériaux livrés, béto empruntée à des amis, branchés sur notre groupe électrogène.

Erreur: Suivre les conseils du net qui dit qu’il faut charger une bétonniere jusqu’à 80 % de sa capacité. Nous avons vite revu le dosage à la baisse car c’était impossible à vider et le mélange ne se passait pas bien.
Les autres conseils étaient par contre parfait: Mettre la moitié du gravier, puis la moitié du sable, puis la chaux, puis le sable, puis le gravier et enfin l’eau au feeling.

Les journées d’hiver étant courtes, nous n’avons pas réussi à tout faire en 1 fois.
J’ai décoffré le tout une semaine après.

BUDGET : 495 €
TEMPS PASSE :
Coffrage/décoffrage : 2 Jours à 1 pers.
Semelles : 1,5 jours à 2 pers.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

║ Laisser un commentaire ║